Boghé : Le feu couve au CPB entre des propriétaires terriens et des occ

Boghé : Le feu couve au CPB entre des propriétaires terriens et des occupants illégaux (gazra)

Terroir Journal – Le problème de la gazra (occupation illégale d’espace) reste un vieux problème dans notre pays.

Le casier pilote de Boghé (CPB), est un périmètre rizicole de 800 ha aménagé depuis 1983 par l’entreprise SATOM grâce au financement de la coopération Allemande. Une portion non aménagée mais comprise dans ce casier est occupée illégalement depuis quelques années par un groupe d’individus qui exploite cette Gazra.

Au milieu des années quatre vingt dix, les responsables du périmètre n’ont cessé d’interpeller l’administration locale, régionale et même nationale pour obtenir la restitution de l’espace à ses ayants droits. Mais ces derniers n’ont jamais eu gain de cause de la part des autorités.
Face à l’impossibilité des autorités à trancher, les ayants droits ont décidé cette année d’exploiter cette portion de terre. Et les occupants de la gazra, eux aussi persistent et signent, qu’ils ne lâcheront pas tant qu’ils ne sont pas dessaisis par les autorités locales.

Parmi les exploitants de la gazra, les militaires du bataillon basé à Boghé disposent une superficie de 2 hectares. Un ancien Hakem avait pourtant rendu un arrêté restituant l’espace aux ayants droits mais un arrêté jamais exécuté selon une source digne de foi.

La quasi-totalité des ministres en charge de l’agriculture qui sont passés à Boghé connaissent parfaitement le dossier a poursuivi la même source. La tension est vive ces jours-ci sur le terrain. L’Etat doit agir vite sinon le sang va gicler.

عن المدير الناشر سليمان عباس

شاهد أيضاً

La défense d’Aziz dénonce la violation de la constitution et du Code de Procédure Pénale (CPP

  ) 29 September, 2020 – 07:42 Le collectif des avocats de la défense de …

اترك رد

%d مدونون معجبون بهذه: