L’agression barbare de notre grand frère Djokhoba Coulibaly en Angola

Une horde de terroristes esclavagistes s’en est pris à un seul homme, parcequ’on lui reproche d’avoir dénoncé l’esclavage coutumier dans le milieu soninké.

Les agresseurs sont partis mentir à l’ambassadeur de la Mauritanie à Luanda , ils ont demandé que l’ambassadeur les aide à expulser Djokhoba Coulibaly sur le territoire Angolais comme si un ambassadeur peut se permettre une telle activité dans un pays étranger.

Ces barbares ont sali l’image de la Mauritanie en Angola qu’ils ont caché à l’ambassadeur. L’ambassadeur sera informé de leur tentative d’assassinat de Coulibaly.
Nous vous donnons les noms des premières personnes identifiées qui ont agressé sauvagement Djokhoba Coulibaly en Angola pour le tuer. Acte ignoble commis le 04 décembre 2019 sous prétexte Coulibaly dénonce l’esclavage coutumier des soninké.

Il s’agit de :
Makhan Camara, petit frère de Amédi Camara, ex-ministre de l’environnement et ressortissant de Dafort

Ba-Aly Camara de la même famille, ressortissant Dafort

Un Diawara ressortissant Malien.

On vous tient informer dès qu’il y aura du nouveau.
👆🏾👆🏾

عن المدير الناشر سليمان عباس

شاهد أيضاً

اختفاء شاب

اختفاء شاب من أقرباء ولد عبد العزيز وأنباء عن اختطافه(التفاصيل) ثلاثاء, 29/09/2020 – 06:46 قالت …

اترك رد

%d مدونون معجبون بهذه: