Le rapport de la CEP cite des excès dans le marché de la station du Wharf

Le rapport préliminaire de la commission d’enquête parlementaire (CEP) a constaté l’existence de violations majeures dans le marché relatif à la centrale modulaire du wharf de Nouakchott, signé au début de l’année 2010 et remise en avril 2013.

 

Le rapport évoque le recours de la société, en l’occurrence la Somelec à une consultation limitée au lieu de procéder à des appels d’offres ouvertes, sachant que le temps imparti pour ce marché n’était pas contraignant, pour justifier cette démarche hâtive.

 

Le rapport souligne également des irrégularités qui ont marqué l’opération et ayant conduit à la sélection d’une offre plus onéreuse,  avec des spécifications moindres et de manière contraire aux mesures procédurières en vigueur en la matière.

 

La société a confié le marché le 31 janvier 2010 à Empower, afin de construire une centrale électrique d’une capacité de 36 mégawatts,  avec une couverture financière de plus de 60 millions de dollars et pour une durée d’exécution de 330 jours.

 

La société a rejeté entretemps, une offre de Wärtsilä, une société spécialisée dans la fabrication des générateurs électriques, portant sur la réalisation d’une centrale de 33 MW à 39,5 millions d’euros (45,2 millions de dollars).

 

Le rapport susmentionné cite aussi un important retard dans la livraison, qui n’a eu lieu que le 30 avril 2013 au lieu délai fixé initialement, soit le 31 décembre 2010.

 

Bien plus la société n’a pas exigé une garantie bancaire.

 

La centrale électrique à fioul de 36 MW avait été officiellement inaugurée par l’ancien Président Mohamed Ould Abdel Aziz, le 26 novembre 2012, rappelle-t-on.

 

On peut noter que la centrale est située dans une zone industrielle à environ 10 km au sud-ouest de Nouakchott, qu’elle fournit de l’énergie à la compagnie nationale Somelec exposée à une augmentation significative de l’approvisionnement énergétique de la ville, indiquait le confrère Cridem à l’époque, qui avait fait la couverture de cet événement.

 

La centrale du Wharf se compose de 3 x 12 MW blocks modulaires, en utilisant des moteurs à vitesse moyenne MAN en Allemagne.

L’installation comprend également une zone de stockage de carburant et une station d’évacuation nouvellement construite qui est reliée au réseau national.

https://essahraa.net/node/18587

عن المدير الناشر سليمان عباس

شاهد أيضاً

الحاق الوزير الأول بالشمولين في ملفات لجنة التحقيق

ألحقت لجنة التحقيق البرلمانية الوزير الأول الحالي، إسماعيل ولد بده بالشمولين في الملفات التي كانت …

اترك رد

%d مدونون معجبون بهذه: