Nous avions suivi, au niveau de l’AREM (ALLIANCE POUR LA REFONDATION DE L’ÉTAT MAURITANIEN)

Communiqué :

Nous avions suivi, au niveau de l’AREM (ALLIANCE POUR LA REFONDATION DE L’ÉTAT MAURITANIEN) et avec grand intérêt, les dernières évolutions relatives à la propagation du Covid 19 et dont le seuil vient de passer, selon l’ OMS, de l’Epidémie au stade de la Pandémie. Avec le même degré de préoccupation, nous avions aussi suivi et été alertés par les évolutions au niveau du pays en constatant le vif émoi et la panique qui ont saisi les populations après qu’un cas de ce dangereux virus eût été confirmé dans le territoire mauritanien.

Ces conditions exceptionnelles exigent, de la part de tous, un élan national inclusif pour pallier à toute éventualité qui serait _ ne plaise à Dieu _ négative ou lourde de conséquences néfastes. Une telle situation exige de nous tous, une adhésion au devoir de sensibilisation et de mobilisation pour secourir toute éventuelle victime et particulièrement dans les zones les plus vulnérables et les moins averties ou accessibles à l’information pour des considérations d’ordre divers.

Au niveau de l’AREM, nous exprimons notre entière disponibilité pour intervenir, contribuer et adhérer à tout effort à même de combattre et endiguer cette maladie .
Dans le même ordre d’idées :

-Demandons aux Autorités et notamment le ministère de tutelle d’assumer ses responsabilités vis à vis des citoyens en privilégiant le principe :” mieux prévenir que guérir ” à travers les mesures préventives nécessaires sans perdre de vue la fragilité de notre système sanitaire qui ne pourrait, en cas de détérioration de la situation, faire face au pire…

-Lançons un vibrant appel aux partis politiques , aux organisations de la société civile et à tous les acteurs pour une convergence d’efforts vers un travail national afin de relever ce nouveau défi et appuyer la société en ces moments exceptionnellemt critiques .

-Demandons aux autorités de dédier des temps d’antenne suffisants à la radio , à la télévision et dans toutes les langues parlées du pays afin de sensibiliser et mobiliser contre ce fléau.

Prénons , en amont et en aval les autorités du pays, pour responsables de toutes éventuelles conséquences négatives qui seraient consécutives à la négligence ou au retard des interventions au temps et au lieu opportuns

Nouakchott, le 14 Mars 2020.
Pour l’AREM,
La Commission chargée de l’information.

عن المدير الناشر سليمان عباس

شاهد أيضاً

ترامب يرفض التعهد الصريح بالانتقال السلمي للسلطة حال خسارته

خميس, 24/09/2020 – 12:15   رفض الرئيس الأمريكي دونالد ترامب التعهد بشكل واضح وصريح بالانتقال …

اترك رد

%d مدونون معجبون بهذه: