Plaidoyer pour nos artistes/ mokhtar sakho

Plaidoyer pour nos artistes: haro sur la cabale des faux dévots!

J’ ai été outré d’entendre que quelques faux dévots y vont de leurs propres imprécatoires et autres malédictions à l’endroit de nos artistes, griots et autres traditionalistes, dépositaires de notre mémoire collective et garants de notre identité nationale. La culture musicale que nos artistes portent en eux nous laisse voir et entendre la diversité et l’interconnexion de nos langues nationales et nos cultures. Un instrument ( l’Ardine!) symbolise trop bien le principe de l’emprunt culturel que nous dicte le saint Coran ( “يا ايه الناس إنا خلقناكم من ذكر و أنثي و جعلناكم قبايل و شعوب لتعارفو”). Y a-t-il une grande différence entre l’ardine et la Kora? Ou bien le blues mauritanien si merveilleusement chantée par Feux Dimi et son père, Sidaty Ould ABBA. C’est dans cette lignée que s’inscrit le groupe de Ehel Nanah( nos Jackson five!), véritable trésor national qui a la particularité d’avoir créé une musique fusion qui titille le R&B, le Rock et le blues mauritanien dans une symbiose de tous nos rythmes et mélodies.

Que des marchands de l’hypocrisie religieuse puissent leur promettre l’enfer du simple fait qu’ils participent au bonheur du peuple, en lui faisant oublier sa condition misérable ( une misère sans poésie !) qui lui est imposée par des gouvernants incapables, corrupteurs et corrompus ( qu’ils devraient accabler de leurs malédictions pour le « zulm » qu’ils font aux gens!), est tout simplement inacceptable ! Nous nous élevons avec la dernière énergie contre cette chasse aux sorcières, cette discrimination odieuse et cet esprit de Jaahiliya outrecuidant !

Nous accusons le gouvernement de faire le lit aux personnes qui foulent aux pieds les droits de l’homme et demandons des mesures vigoureuses contre cette cabale des faux dévots qui ont tant de choses à décrier dans la société mauritanienne au lieu d’être pensionnés par le complexe military-tribal qui a mis à genoux la Mauritanie en grossissant à la loupe toutes nos contradictions et en nous divisant pour mieux selon le vieux principe éculé de la politique politique politicienne.

Nous réaffirmons notre solidarité avec nos frères et sœurs artistes et leur souhaitons le meilleur des mondes dans une Mauritanie réconciliée avec elle-même en adhésion totale avec sa raison d’être : une terre d’Islam, cadre indépassable de nos existences selon l’apostrophe coranique(« ما اكبركم عند الله من اتقاكم” »), dans une atmosphère de justice , de paix des cœurs et des esprits et de respect des Droits de l’Homme et du Citoyen.

Professeur  mokhtar sakho  a la californi USA

عن المدير الناشر سليمان عباس

شاهد أيضاً

LA CHAMBRE QUI A CONDAMNÉ LE JOURNALISTE LEBAT A REPORTÉ LE PROCÉS DU FRÉRE DE ZINE EL ABIDINE, ACCUSÉ DE CHEQUE SANS PROVISIONS,

LA CHAMBRE QUI A CONDAMNÉ LE JOURNALISTE LEBAT A REPORTÉ LE PROCÉS DU FRÉRE DE …

اترك رد

%d مدونون معجبون بهذه: