Un maire n’a pas droit de ligoter

Le Maire de la commune Dafort dans le Guidimakha, monsieur Camara Diadie Gagny, qui est un élu  du parti au pouvoir l’UPR, organise le lynchage public d’un ressortissant Malien dans le village  Dafort. La scène s’est passée le 17 ou 18 juin 2020, un certain Doumbia est accusé grossièrement de « MARABOUTAGE » du maire et ces familles féodales qui ne croient plus à Dieu mais aux gris-gris de féticheurs.  Le maire est celui qui porte la tenue noire, un bâton sous son épaule ayant la barbe blanche dans la première image de la vidéo.

La réalité est autre, l’homme est lynché en guise d’avertissement à ceux qui refusent de rester les esclaves des familles féodales dont est issu le Maire qui les défend bec et ongle dans l’administration.

Depuis plusieurs années, il mène la vie dure aux membres de Ganbanaaxu Feddé Dafort. Ils sont privés de tout, traqués comme des terroristes,  le maire passe son temps à verser des faux témoignages devant l’administration locale pour accabler les villageois qui refusent l’esclavage coutumier par ascendance dans le milieu Soninké.

Nous demandons la destitution du maire de Dafort qui a non seulement Sali l’image de notre pays mais aussi qui porte atteinte à la dignité humaine d’une façon irréversible. Nous exhortons  le ministère de l’intérieur d’ester le maire devant la justice pour haute trahison de la fonction maire.

Un maire n’a pas droit de ligoter, lyncher quiconque dans sa commune pour soi-disant l’expulser d’un village. Voila la violence gratuite que subissent ceux qui refusent l’esclavage dans le milieu Soninké depuis plusieurs années.

Cette image de la commune de Dafort est tout simplement insupportable pour le Guidimakha.

Lynchage public d’un ressortissant malien par le maire de Dafort, élu UPR le 18 juin 2020

عن المدير الناشر سليمان عباس

شاهد أيضاً

ترامب يرفض التعهد الصريح بالانتقال السلمي للسلطة حال خسارته

خميس, 24/09/2020 – 12:15   رفض الرئيس الأمريكي دونالد ترامب التعهد بشكل واضح وصريح بالانتقال …

اترك رد

%d مدونون معجبون بهذه: